LE FORUM DU COUTEAU SUISSE  Forum Index LE FORUM DU COUTEAU SUISSE
" Pour les passionnés du petit couteau de poche "
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

ALLER EN BAS DE PAGE


 LE COUTEAU SUISSE 
Mes amis les Modérateurs et moi même vous souhaitons la BIENVENUE , merci de bien lire LA CHARTE DU FORUM avant de Poster !! Vive le S.A.K ( Swiss Army Knife )
Ma modeste collection (Bâle1959)
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Post new topic   Reply to topic    LE FORUM DU COUTEAU SUISSE Forum Index -> LES COUTEAUX SUISSES : -> VOTRE COLLECTION PERSONNELLE : LES PHOTOS
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Sat 30 Jan - 18:46:36 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?



Oui je sais la photo n'est pas top (c'est pourtant la meilleure que j'ai pu faire !).


De haut en bas et de gauche à droite :


Huntsman Silvertech, Huntsman camouflage, Huntsman blanc, Pionner ltd 2015, Pionner, Harvester
Climber Silvertech, Climber Rubis, Cadet ltd 2015, Cadet noir
Spartan Sivertech, Spartan camouflage, Spartan blanc, Spartan saphir, Spartan colors, Classic ltd 2015, Classic chocolat, Classic camouflage
Camper blanc, Exporer noir, Super Tinker, Small Tinker, Wenger Evogrip 16, Wenger Evogrip 18


Mes préférés : les blancs car ce sont ceux qui sont les plus difficiles à trouver et j'aime bien le blanc, c'est assez classe.
Mon EDC : Le Pionner ltd (j'en ai 2 dont 1 que je n'ai pas peur d'abîmer et de tester par la même occasion)
Mon EDH : Le Climber rubis que je possède depuis environ 10 ans et qui m'a rendu de nombreux services.
Back to top
Laurent L.
MODO
MODO

Offline

Joined: 16 May 2010
Posts: 6,011
Localisation: 47
Votre âge: 50

PostPosted: Sat 30 Jan - 19:29:00 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Belle collection ! Okay Smile

Pour les photos, tu peux regarder ici.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
.
Back to top
Visit poster’s website
Buzz
ADMIN
ADMIN

Offline

Joined: 02 Aug 2010
Posts: 32,958
Localisation: Entre 77 et 88
Votre âge: 40

PostPosted: Sat 30 Jan - 19:33:48 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Okay Okay Okay Très belle collection, bravo.
Back to top
Cadnium
MODO
MODO

Offline

Joined: 12 Jun 2011
Posts: 6,342
Localisation: Normandie
Votre âge: 65

PostPosted: Sat 30 Jan - 22:02:38 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Tu a déjà un bel assortiment, qui s'agrandira surement à force de fréquenter ce forum 


Je n'ai pas  de SAK blanc dans ma collec à part un petit publicitaire.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
www.worldknifedb.info

www.facebook.com/worldknifedatabase
Back to top
Visit poster’s website
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Sun 31 Jan - 17:41:45 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Cadnium wrote:
Tu a déjà un bel assortiment, qui s'agrandira surement à force de fréquenter ce forum 


Je n'ai pas  de SAK blanc dans ma collec à part un petit publicitaire.


Oui belle petite collection que je compte bien agrandir de 2 façons :


1) En complétant cet ensemble de couteaux modernes par quelques modèles qui me font envie (des 84mm, encore quelques 91 et probablement le nouveau couteau de l'armée Suisse - bien que je n'apprécie pas du tout les lames crantées - mais c'est un incontournable à toute collection Victorinox il me semble),


2) En essayant de trouver des SAK anciens comme le Soldier voire de plus anciens. Toutefois c'est bien plus compliqué car je ne sais pas où les trouver à acheter. J'imagine qu'il existe des boutiques et plus probablement des sites internet sérieux qui proposent ces articles. Je suis toute ouïe à vos conseils et vos bonnes adresses pour ce type d'achat.
Back to top
Cadnium
MODO
MODO

Offline

Joined: 12 Jun 2011
Posts: 6,342
Localisation: Normandie
Votre âge: 65

PostPosted: Mon 1 Feb - 11:16:14 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Bâle1959 wrote:
Cadnium wrote:






2) En essayant de trouver des SAK anciens comme le Soldier voire de plus anciens. Toutefois c'est bien plus compliqué car je ne sais pas où les trouver à acheter. J'imagine qu'il existe des boutiques et plus probablement des sites internet sérieux qui proposent ces articles. Je suis toute ouïe à vos conseils et vos bonnes adresses pour ce type d'achat.



On voie passer des soldier alox de temps en temps sur eBay,  
le week end dernier il c'est vendu un soldier de 1963  en très bon état, 
j'ai enchéri jusqu'a 50 euros mais il est parti à 92 euros
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
www.worldknifedb.info

www.facebook.com/worldknifedatabase
Back to top
Visit poster’s website
Stefou13230


Offline

Joined: 08 Dec 2015
Posts: 1,072
Localisation: Port St Louis
Votre âge: 26

PostPosted: Mon 1 Feb - 12:15:46 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

moi j'ai réussi a chopper un 1959 en grilon en excellent état j'ai enfin ma pièce mairesse 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.couteaux-du-soldat-suisse.ch/J01/index.php/fr/
http://www.couteaux-du-soldat-suisse.ch/J02/index.php/fr/
Des SAK, encore des SAK, toujours plus de SAK.
Back to top
coutolien


Offline

Joined: 28 Aug 2010
Posts: 2,833
Localisation: A côté de Besançon

PostPosted: Mon 1 Feb - 13:15:18 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Okay
bien beau tout ça
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Enfin des gens qui comprennent la passion pour les couteaux ...
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Mon 1 Feb - 13:25:11 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Stefou13230 wrote:
moi j'ai réussi a chopper un 1959 en grilon en excellent état j'ai enfin ma pièce mairesse 


Désolé de mon ignorance mais c'est quoi du "grilon" ?
...et 1959 est une excellente année, j'en suis sûr ! 😊
Back to top
Stefou13230


Offline

Joined: 08 Dec 2015
Posts: 1,072
Localisation: Port St Louis
Votre âge: 26

PostPosted: Mon 1 Feb - 13:39:45 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

oh oui le grilon c'est une matière avec le quel son fait les manche des model entre 1957 et 1962 et justement c'est model en grilon sont assez rare


Apres te dire exactement ce que le grillon est ...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
http://www.couteaux-du-soldat-suisse.ch/J01/index.php/fr/
http://www.couteaux-du-soldat-suisse.ch/J02/index.php/fr/
Des SAK, encore des SAK, toujours plus de SAK.
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Mon 1 Feb - 15:12:27 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Stefou13230 wrote:
oh oui le grilon c'est une matière avec le quel son fait les manche des model entre 1957 et 1962 et justement c'est model en grilon sont assez rare


Apres te dire exactement ce que le grillon est ...




OK merci je vois à peu près. (A cette époque le plastique n'existait pas et le grilon devait être une matière utilisée  à la place,  un peu comme la bakélite ).
Back to top
Cadnium
MODO
MODO

Offline

Joined: 12 Jun 2011
Posts: 6,342
Localisation: Normandie
Votre âge: 65

PostPosted: Mon 1 Feb - 18:17:05 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Bâle1959 wrote:
Stefou13230 wrote:
oh oui le grilon c'est une matière avec le quel son fait les manche des model entre 1957 et 1962 et justement c'est model en grilon sont assez rare


Apres te dire exactement ce que le grillon est ...






OK merci je vois à peu près. (A cette époque le plastique n'existait pas et le grilon devait être une matière utilisée  à la place,  un peu comme la bakélite ).




A cette époque , après la seconde guerre mondiale, c'était la pleine période de développement des matières plastiques, 
on extrayant déja du pétrole maist d'autre matière première comme le bois ou le cuir était en pénurie dues à la guerre.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
www.worldknifedb.info

www.facebook.com/worldknifedatabase
Back to top
Visit poster’s website
ph


Offline

Joined: 15 May 2015
Posts: 1,966
Localisation: CH
Votre âge: 59

PostPosted: Wed 3 Feb - 13:34:50 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Voici l'histoire du début du Grilon et cette histoire en rappelle une autre, très très sombre ! Désolé si c'est un peu long, mais c'est intéressant. L'entreprise EMS Chimie produit encore de nos jours des produits à base de Grilon.

Quote:
Suisse : les héritiers du génocide sont en bonne santé. Le chapitre le plus sombre de l’entreprise "Ems-Chemie"
Lukas Straumann, Florian Schmaltz*
dimanche 12 septembre 2010, par chemarx
Le 26 septembre, une majorité des électeurs suisses suivait les consignes de l’UDC et rejetait deux projets de loi concernant la simplification de la naturalisation d’étrangers de deuxième et troisième génération. Plutôt que d’analyser ce comportement, nous préférons revenir sur l’origine de la fortune de l’entreprise Ems-Chemie de Christophe Blocher, leader de l’UDC. L’article ci-après est paru en 2002 sur OnlineReports, un magazine internet, peu avant l’élection du député Blocher au gouvernement fédéral.
Depuis 5 ans, le député UDC Christoph Blocher se bat contre toute excuse ou compensation de la Suisse pour son rôle durant le nazisme. Mais on apprend aujourd’hui, grâce aux recherches de OnlineReports, que c’est précisément l’entreprise Ems-Chemie de Blocher – ex Holzverzuckerungs AG (HOVAG) – qui a largement profité après la seconde guerre mondiale du savoir-faire d’un homme, Johann Giesen, qui était directeur à Auschwitz à l’époque nazie. Selon un ancien employé d’Ems-Chimie, Johann Giesen se comportait "comme un général" dans l’entreprise. Un autre employé le décrit comme un homme "très éduqué, cultivé et très comme il faut". En tous cas, tous les interlocuteurs sont unanimes : baroudeur ou capitaine d’industrie respectable, le chimiste allemand a joué, après la guerre, un rôle central à Ems-Chemie en tant que directeur de recherche.
Giesen, directeur à Auschwitz Johann Giesen était venu en Suisse avec Werner Oswald, fondateur d’Ems-Chimie et père spirituel de Blocher, et l’avait aidé à transformer l’usine de carburants à usage militaire d’Ems en une entreprise chimique moderne. Son expérience auprès d’IG Farben l’avait beaucoup aidé dans cette tâche. Pendant la guerre, sa fonction la plus importante était la planification et le contrôle des nouvelles chaînes de production d’Auschwitz où IG Farben construisait une nouvelle et gigantesque entreprise de chimie. Dans ce lieu d’extermination, le plus grand de ceux construits par les Nazis, l’entreprise marchait sur les cadavres durant les travaux : plus de 30.000 prisonniers du camp de concentration trouvèrent la mort sur ce chantier. Directeur de l’usine IG Farben Leuna, en Allemagne de l’Est, Giesen visita souvent Auschwitz dans les années 1941-1944 et assista à de nombreuses réunions de chantier sur place. Il était expert de la production du méthanol qui était utilisé par l’armée allemande pour la fabrication de carburant pour les avions et comme produit de base des explosifs. Les chimistes et ingénieurs de Leuna étaient responsables de cette unité dans la nouvelle usine.
Höss, commandant d’Auschwitz, invité à la fête Pendant l’été 1942, Johann Giesen s’engagea fortement pour la mise en route accélérée de la production de méthanol à Auschwitz en demandant aux autorités nazies une augmentation en matériel de construction et en main-d’œuvre. Voici un extrait du compte-rendu de la réunion de chantier du 24 août 1942 : "Selon le vœu du Dr Giesen, il faut voir s’il est possible qu’Auschwitz puisse produire du méthanol dès le milieu de l’an prochain avec une unité, et deux mois plus tard avec une seconde unité. Si ceci est possible, une très fort soutien des plus hautes instances serait assuré". Mi-octobre 1943, le premier wagon de méthanol quittait Auschwitz. C’était pour IG Farben une occasion pour organiser une fête à laquelle fut convié le commandant du camp de concentration d’Auschwitz Rudolf Höss. Au même moment, à quelques kilomètres de là, dans le camp de concentration de Auschwitz-Birkenau, la machine à exterminer des Nazis fonctionnait à plein régime. Jusqu’à l’évacuation du camp en janvier 1945, au moins 1,1 million de personnes – juives, pour la plupart – y ont été exécutées. Lors de ses visites à Auschwitz, Johann Giesen ne pouvait pas ne pas sentir lui aussi l’odeur sucrée de la fumée des crématoires qui couvrait toute la région de Birkenau. Il le déclara même après la guerre au procès de Nuremberg, lorsqu’il fut interrogé par un tribunal militaire américain, lors du procès d’IG Farben. Mais Giesen certifia qu’il n’avait jamais rien su des activités criminelles des Nazis : "Je n’ai jamais entendu parler d’extermination ou de tels forfaits commis sur des prisonniers du camp de concentration d’Auschwitz, que ce soit directement ou par les témoignages d’autres personnes". Giesen avait toutes les raisons de jouer les ignorants : depuis 1944, il était responsable du chantier et du fonctionnement de l’ensemble de la production de carburants à Auschwitz. Il était entre autre responsable de l’embauche des prisonniers du camp de concentration pour le chantier d’IG Farben. L’entreprise de méthanol construite par Giesen était très importante pour l’économie de guerre : pendant sa retraite après le tournant de la guerre, l’armée allemande avait un besoin urgent de carburant et de munitions. En 1944, IG Farben produisit à Auschwitz environ 29.000 tonnes de méthanol, environ 15% de la production totale allemande. Le succès de Giesen fut récompensé : en septembre 1944, il reçut la proposition de diriger toute la production de méthanol dans l’organisation nazie d’économie de guerre. Il déclara qu’il était "évidemment prêt" à assumer cette charge. Il continua sa carrière sous le Troisième Reich, même lorsque la fin d’Hitler n’était plus qu’une question de temps.
La "Leuna-Connection" Giesen réussit sans problème sa reconversion après la capitulation allemande en mai 1945. Les Alliés le considéraient comme politiquement non coupable et lui confièrent la direction de l’ex-IG Farben à Uerdingen près de Düsseldorf qui était alors sous contrôle britannique. C’est à ce titre que Giesen rencontra pour la première fois en février 1947 le Suisse Werner Oswald, fondateur en 1936 de la Holzverzucherungs AG (HOVAG) qui deviendra plus tard Ems-Chemie. Oswald était à la recherche du savoir-faire technique nécessaire pour moderniser son entreprise de production aux Grisons. Giesen procura non seulement les connaissances en chimie pour la production de plastiques mais aussi une série de grands spécialistes d’IG Farben Leuna. Il n’informa pas de ces transactions les autorités d’occupation britanniques. Fin 1949, les Britanniques eurent vent des contacts de Giesen avec la HOVAG. L’affaire fut découverte car Giesen avait envoyé à Ems deux techniciens qui y mirent en route une unité de production "sans aucune contrepartie". Giesen fut licencié immédiatement pour faux en bilan et divulgation de secrets de fabrication. Mais tout était prêt pour l’industriel de 53 ans : il s’installa bientôt en Suisse et fut accueilli comme un prince par Oswald au château Haldenstein, propriété de l’entreprise près de Coire. En 1952, Giesen était élu au conseil d’administration de l’entreprise qui devint Emser Werke en 1960 puis plus tard Ems-Chemie Holding. Ce n’est qu’en 1967 que Giesen se retira du conseil d’administration, deux ans avant que le jeune juriste Christoph Blocher ne rejoigne l’entreprise.
Le savoir-faire nazi sauve Ems-Chemie La coopération avec Giesen fut fructueuse pour l’entreprise d’Oswald. La production de carburants était devenue superflue et non rentable après la guerre. En se reconvertissant dans la fabrication de nouveaux produits, l’entreprise d’Ems réussit à survivre. Un élément très important fut la mise en route de la production de fibres synthétiques Perlon, produit concurrent du nylon, avec l’aide des anciens chimistes de Leuna. En référence à son lieu de création, les Grisons, cette fibre polyamide "pur produit Suisse" fut appelée "Grilon". A ce jour, Ems-Chemie vend encore différentes matières plastiques à base de polyamide sous la marque Grilon. Grâce au soutien de Giesen et des autres spécialistes formés par l’économie de guerre nazie, l’entreprise d’Ems réussit sa mutation, d’une entreprise de carburants étatique subventionnée en une entreprise moderne de chimie. En 1983, l’entreprise fut acquise par Christoph Blocher, depuis longtemps homme de confiance d’Oswald. Une des rares publications sur l’histoire de l’entreprise mentionne également la "fructueuse contribution" de Johann Giesen à la reconversion de l’entreprise et ses qualités de "praticien né et d’homme qui mène à bien tous ses projets". Sur ses activités au sein d’IG Farben, l’entreprise de Blocher n’a à ce jour pas soufflé mot.
Lukas Straumann, Florian Schmaltz*
* Lukas Straumann est historien et journaliste free-lance à Berne. Il est co-auteur du rapport Bergier "Les entreprises suisses de la chimie dans le Troisième Reich". Florian Schmaltz est historien à Berlin et auteur de diverses publications sur IG Farben. Il travaille aujourd’hui à l’institut Max Planck à un projet de recherches sur la "Kaiser-Wilhelm Gesellschaft" sous le nazisme.
IG Farben à Auschwitz La construction d’une usine chimique, dont le coût est estimé à 776 millions de marks de l’époque, en plein cœur d’Auchwitz symbolise jusqu’à nos jours la participation active de l’économie allemande aux crimes nazis. Pour construire sa gigantesque usine destinée à produire du combustible, le caoutchouc synthétique "Buna" et des gaz toxiques, l’entreprise IG Farben a collaboré étroitement avec les SS. IG Farben a été la première entreprise allemande à employer des détenus comme force de travail. Pour loger ses "employés", le trust avait financé la construction d’un camp de concentration sur son terrain : le camp de Monowitz (Auschwitz III). La famine chronique, les conditions de travail extrêmement dures et le manque total de soins médicaux faisaient de la vie à Monowitz un véritable enfer. Plus de 30.000 détenus ont payé de leur vie leur exploitation par IG Farben. Leur durée de survie moyenne n’excédait pas quelques mois, voire quelques semaines. Sur ordre d’IG Farben, les SS triaient régulièrement les prisonniers pour écarter ceux dont le rendement n’était pas suffisant, ce qui était synonyme d’une mort certaine. Ils étaient alors amenés à Auschwitz Birkenau et éliminés dans les chambres à gaz. Lorsque l’armée rouge libère Auschwitz en janvier 1945, la construction de l’usine d’IG Farben n’est toujours pas terminée. En effet, seul le méthanol connut une production importante dans cette usine ; le chimiste Johann Giesen, qui devait devenir directeur de recherche à Ems, était le responsable de ce département. A la fin de la guerre, le tribunal de Nuremberg demanda des comptes à la direction générale d’IG Farben concernant les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité. L’un des chefs d’accusation principaux concernait la responsabilité de l’entreprise dans la mort des détenus du camp de concentration, lors de la construction de l’usine d’Auschwitz. Le 30 juillet 1948, plusieurs directeurs d’IG Farben, dont Heinrich Bütefisch, supérieur direct de Giesen, furent condamnés à plusieurs années de réclusion. LS et FS
"C’était avant mon temps" Christophe Blocher, le propriétaire de Ems-Chemie, est rarement si avare de paroles. Interrogé sur la carrière à Auschwitz de l’ex-directeur de recherche à Ems, le Dr Johann Giesen, Blocher ne se laisse arracher que cette réponse lapidaire : "Le Dr Giesen a travaillé à Ems avant mon temps, dans le secteur chimie des polymères qui fabriquait la matière première pour des fils de synthèse et les fils eux-mêmes. Je suis entré à l’Usine d’Ems en 1969 en tant qu’employé à mi-temps. C’est pourquoi je ne suis pas en mesure de vous répondre". Par ailleurs, Blocher rétorque que tous les faits reprochés à Giesen lui sont inconnus. Blocher a manifesté substantiellement plus de penchant pour l’histoire lors du débat en mars 1997 sur les biens juifs en déshérence et sur les relations commerciales entre la Suisse et l’Allemagne Nazie. A cette époque, il avait déclaré devant le Parlement : "Je me réjouis que les politiques trouvent enfin nécessaire de discuter sur le passé". Il s’agirait "d’une époque si exceptionnelle" qu’il serait difficile "de ne pas s’en préoccuper en permanence". Blocher a également laissé entendre qu’en tant qu’industriel, il s’intéresserait à l’histoire de l’économie. On cherche pourtant en vain chez Blocher le moindre début de commencement de préoccupation auto-critique concernant l’histoire de sa propre entreprise. Dans son discours "La Suisse pendant la deuxième guerre mondiale – une clarification", Blocher vitupérait contre "le soi-disant travail sur l’histoire", contre ces "prétentieux, hypocrites et autres moralistes", il entendait par là les intellectuels critiques et "les organisations juives qui nous réclament de l’argent". Il s’est opposé au "Fonds Holocauste" en faveur des victimes des persécutions nazies. Pendant la campagne électorale pour le Conseil National de 1999, la publication d’une lettre de remerciement de Blocher pour l’envoi de la publication révisionniste "Du déclin de la liberté Suisse" avait créé des remous. Blocher commentait ainsi l’ouvrage du négationniste Jürgen Graf : "Mais, comme il a raison !". Il s’est par la suite défendu en prétendant ne pas avoir lu le livre en question et s’est ultérieurement distancé publiquement du révisionnisme. Le représentant de l’UDC en a rajouté dans son brûlot : "La liberté plutôt que le socialisme", en reprochant à la social-démocratie d’avoir des affinités idéologiques avec le nazisme. Christoph Blocher refuse de reconnaître toute dette de la Suisse pour son rôle durant le nazisme, et donc toute indemnisation financière, ce qui explique son opposition à la Fondation de Solidarité créée en 1997 par l’ex-président de la Suisse, Arnold Koller.
Lukas Strauman
Forum Civique Européen 2002.
Source :
http://www.collectif-communiste-pol...



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
" J'avais une maison au bord de la mer.
Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar.
Je n'ai jamais vu la mer..."
(George Best)
Back to top
petitjc


Offline

Joined: 28 Aug 2014
Posts: 1,918
Localisation: Venelles 13770
Votre âge: 77

PostPosted: Fri 5 Feb - 17:24:12 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

 très intéressant ph , merci .
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Thu 5 May - 18:14:29 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Petite mise à jour des derniers achats et cadeaux reçus.





Un petit Wenger (qu'on ne risque pas de perdre!)
Le Pioneer X (je trouve les ciseaux un peu moins pratique que les Officiers)
Le Spartan drapeau Français (beau rendu même si j'aurai préféré le blanc vraiment blanc et pas grisâtre)
La Cadet "basique" que je n'avais pas
Le Pioneer noir (j'aime beaucoup)
Le Pioneer Ltd 2016 (assez voyant mais plutôt réussi)
Le Pioneer X Damas Ltd (J'aime beaucoup, la couleur est particulière entre gris et verdâtre mais l'ensemble est harmonieux et peu classique).

Back to top
MACGYVER
ADMIN
ADMIN

Offline

Joined: 15 May 2010
Posts: 51,323
Localisation: VAL D'OISE
Votre âge: 61

PostPosted: Thu 5 May - 18:56:16 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Okay Okay Okay

7 De plus !!



Aaaaaaaargh le Pioneer X et le Spartan drapeau Français , je les kiffe grave !!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un SAK, même plusieurs, sinon rien !!
Back to top
Visit poster’s website
Kojak


Offline

Joined: 13 Apr 2014
Posts: 402
Localisation: Bastogne Belgique, Province de Luxembourg
Votre âge: 60

PostPosted: Thu 5 May - 19:26:43 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Back to top
Buzz
ADMIN
ADMIN

Offline

Joined: 02 Aug 2010
Posts: 32,958
Localisation: Entre 77 et 88
Votre âge: 40

PostPosted: Fri 6 May - 08:31:49 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Superbes! Okay Okay Okay
Back to top
RenoFéroce
MODO
MODO

Offline

Joined: 28 Feb 2016
Posts: 4,029
Localisation: Calvados
Votre âge: 52

PostPosted: Fri 6 May - 09:30:06 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Jolies pièces ! Okay Okay Okay  Y en a 2-3 qui me font de l'œil.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Explore, Learn, Act" MIKE HORN
Back to top
Cadnium
MODO
MODO

Offline

Joined: 12 Jun 2011
Posts: 6,342
Localisation: Normandie
Votre âge: 65

PostPosted: Fri 6 May - 10:35:50 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Bel ensemble, pour moi aussi les 2 et le 3 sont mes prochains achats.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
www.worldknifedb.info

www.facebook.com/worldknifedatabase
Back to top
Visit poster’s website
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Thu 27 Oct - 10:33:03 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Une petite mise à jour de ma collection.

Achats entre mai et octobre 2016.

Les photos ne sont pas encore prêtes, je peaufine ce coup-ci...

En attendant voici la liste et mes commentaires :

Huntsman Desert Camo
C'est un Huntsman et j'aime bien les Huntsman (mon 91 préféré avec le Climber)
Les plaquettes sont peu contrastées mais n'est-ce pas l'objectif d'un camouflage?

Fisherman
J'aime bien le dessin sur la plaquette.
Il est assez atypique tant pas ses outils que par ce dessin particulier.

Evolution white xmas
J'aime bien la lame décorée de flocons de neige, c'est original.
Le chaînon manquant entre Vic et Wenger.
Toutefois je trouve les plaquettes blanches rugueuses peu esthétiques.

Pionner X bleu série limitée Le Couteau du Soldat de l'Armée Suisse
J'aime bien le côté exclusif du modèle (série limitée-numérotée à 70 exemplaires)
Sans surprise on retrouve les mêmes défauts que sur tous les Alox et tous les Pioner X, à savoir
un revêtement fragile (des petites absences de matière agaçantes) et des
ciseaux difficiles à ouvrir (accès à l'onglet peu pratique car inhabituel).

Sturdy alox
J'aime bien l'épaisseur record et la simplicité de l'objet.

Bantam Alox et Bantam classique
Autant le Bantam Alox est classe avec sa faible épaisseur et son poids
super léger autant le Bantam classique (rouge celidor) fait cheap.
Les outils sont les mêmes mais la sensation est complètement différente.

Excelsior classique
J'aime bien ces couteaux au format peu courant.
Les rivets apparents apportent un certain charme.
Je pense toutefois qu'il doit être fragile à l'usage (ce n'est qu'une impression).

Sentinel
Mon premier 111 mm !
L'impression est mauvaise tant esthétique (léger par rapport à la taille, plaquettes
aspect plastique bon marché) que fonctionnel (c'est quoi ce liner monté à l'envers ?)
Mon dernier 111 mm ?


Ceux que je préfère : Le Bantam Alox et le Fisherman.
Back to top
Cadnium
MODO
MODO

Offline

Joined: 12 Jun 2011
Posts: 6,342
Localisation: Normandie
Votre âge: 65

PostPosted: Thu 27 Oct - 17:07:06 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

je suis d'accord avec toi le liner inversé des 111mm Victorinox est asses déroutant, voir agaçant quand on utilise régulièrement des couteaux avec ce type de vérouillage.
Pour le poids, c'est vrai aussi qu'il parait un peu léger, pour les plaquettes je n'ai pas vraiment fait de tests mais je ne pense pas que la qualité soie moindre que pour les 91mm.
Bref.. j'espère que tu reviendras sur ton avis général sur les 111mm, c'est quand même un format adopté par au moins 4 armées dans le monde.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
www.worldknifedb.info

www.facebook.com/worldknifedatabase
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Thu 27 Oct - 17:21:59 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Cadnium wrote:
je suis d'accord avec toi le liner inversé des 111mm Victorinox est asses déroutant, voir agaçant quand on utilise régulièrement des couteaux avec ce type de vérouillage.
Pour le poids, c'est vrai aussi qu'il parait un peu léger, pour les plaquettes je n'ai pas vraiment fait de tests mais je ne pense pas que la qualité soie moindre que pour les 91mm.
Bref.. j'espère que tu reviendras sur ton avis général sur les 111mm, c'est quand même un format adopté par au moins 4 armées dans le monde.


Je ne remets pas en cause le format (même si l'on pourrait : 111 c'est un peu grand pour tartiner et un peu petit pour un bushcraft ou un tactique d'ailleurs historiquement le SAK était plus petit car suffisant ). Non je dis juste que ce Sentinel ne m'emballe pas dans sa conception et dans sa réalisation.
Back to top
ph


Offline

Joined: 15 May 2015
Posts: 1,966
Localisation: CH
Votre âge: 59

PostPosted: Thu 27 Oct - 17:43:03 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Mme PH utilise un Outrider pour le jardin : elle le conserve dans son tablier de jardinage et le trouve totalement bien adapté à ce genre d'activité, bien plus que son vieux Champion.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
" J'avais une maison au bord de la mer.
Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar.
Je n'ai jamais vu la mer..."
(George Best)
Back to top
MACGYVER
ADMIN
ADMIN

Offline

Joined: 15 May 2010
Posts: 51,323
Localisation: VAL D'OISE
Votre âge: 61

PostPosted: Fri 28 Oct - 18:00:22 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Okay Okay Okay

Je n'ai pas ce modèle , et par ta faute ph ou grâce à toi , je sens que ce sera mon prochain !!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un SAK, même plusieurs, sinon rien !!
Back to top
Visit poster’s website
Pako


Offline

Joined: 25 Jul 2013
Posts: 68
Localisation: Sud-ouest

PostPosted: Sat 29 Oct - 12:22:54 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Jolie collection 
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Sat 29 Oct - 20:48:20 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Pako wrote:
Jolie collection 


Merci.

Pas de réel plan d'achats, juste des coups de coeur.
J'aime surtout les tailles 91 et 93 et pas trop épais. 
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Thu 17 Nov - 17:28:37 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

2 petits couteaux (84 mm) achetés sur une brocante :



Le rouge est visiblement un classic Wenger (avec tire-bouchon)
Par contre je m'interroge sérieusement sur l'authenticité du bleu.
C'est un 84 estampillé Victorinox sur la lame mais la croix me parait peu habituelle ,
et il a une lime à ongle (comme un Wenger) à la place de la petite lame (comme une Vic)

Il semble être publicitaire vu le marquage au verso "SAF" (dont j'ignore bien entendu l'origine...)



Si vous avez des éléments de réponses à mes interrogations je vous en serai gré...

Back to top
corwin


Offline

Joined: 27 Aug 2012
Posts: 979
Localisation: Rhone (69)
Votre âge: 58

PostPosted: Thu 17 Nov - 17:52:04 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

le bleu c'est bien un victorinox, un ancien modèle
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
SAK addict .....
Un Nox sinon rien ! Peut être bien un Wenger ....
Back to top
Bâle1959


Offline

Joined: 10 Jan 2016
Posts: 346
Localisation: Ile de France
Votre âge: 56

PostPosted: Thu 17 Nov - 17:59:42 (2016)    Post subject: Ma modeste collection (Bâle1959) Reply with quote

Merci !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LE FORUM DU COUTEAU SUISSE Forum Index -> LES COUTEAUX SUISSES : -> VOTRE COLLECTION PERSONNELLE : LES PHOTOS All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 of 6

 
Jump to:  
Retour en haut de la page

Index | Xooit.com free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template SpaceSilver by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group